• Le Café Pleyel

     


    Petite brève de Hélène Merveilleux

     

     

     "Le Café Pleyel"

    Un lieu,une personnalité,une âme

     Il est 10h30 et j’arrive devant la salle Pleyel ; toutes les lourdes grilles de fer sont tirées, j’ai oublié mon portable…Je lève le nez et j’aperçois un jeune homme accroché à la façade, c’est ma chance…« s’il vous plait, comment j’ peux faire pour entrer, j’ai rendez vous avec Hélène Samuel »,très gentiment  il descend pour m’ouvrir, et là  j’éprouve la sensation très agréable de pénétrer les lieux en VIP, les halls sont vides et majestueux. Comme c’est beau !

    J’arrive au 2è étage  au Café Pleyel et je prends le temps d’admirer cette salle magnifique qu’est le foyer  dont une majeure partie de l’espace est dédié au restaurant et à son bar et où de très belles  gravures sur plâtre qui sont accrochées aux murs, me  rappellent les dessins très anguleux des années 30 et les techniques Indiennes de gravure sur pierre. Une enfilade de baies vitrées sur la rue Saint  Honoré,  une  rotonde au centre du foyer et de nombreux piliers majestueux, l’endroit est captivant…Après ces courts instants volés, je me décide à demander Hélène  Samuel, celle qui a su redonner vie à ce  foyer de salle de concert, grâce à ce qui après tout est presque le plus important dans notre vie, après l’Amour et la Santé… j’ai nommé : la « bouffe » !

    Hélène, jeune femme rencontrée par la connexion rapide d’une grande dame des bureaux de conseil en direction artistique, qui a, lors de notre entrevue, perçu très rapidement que Hélène et Hélène avaient un point commun parmi d’autres : le bon et le beau et une passion pour l’Inde. Nous nous étions déjà rencontrées une 1ère fois au café de Flore où elle me donna rendez-vous à 7h30… le ton était donné…Ceux qui vous donne ce genre de rendez-vous à une heure où nous sommes tous en train d’émerger de nos couettes font partie de cette espèce rare d’hommes et de femmes à qui la journée appartient vraiment ! Cette fois-ci je retrouve Hélène dans son entre du café Pleyel, et la voilà passionnée pour m’expliquer le pourquoi et le comment de son restaurant. Sciences Po, RP et évènementiel, un stage de pâtisserie chez Fauchon dirigé par Pierre Hermé et là, sa vie à basculé….Très vite Hélène travaille avec Alain Ducasse à Monaco puis entre Monaco et Paris, ensuite elle fonde « Spoonfool » un bureau de concept audit des marques dans la restauration et l’hôtellerie. Le Bon Marché la repère et lui demande de créer le Délicabar  qu’elle va gérer jusqu’en 2008.C’est alors qu’est lancé un appel d’offre pour la concession des lieux de restaurations de la salle Pleyel, Hélène se lance dans l’aventure…

     Le challenge : redonner vie à un bar et à un restaurant dans un lieu mythique. Le bâtiment a connu plusieurs vies dont cette dernière rénovation. Le défi est relevé et très réussi, on y découvre des salles dans  la plus pure tradition et l’élégance des années Art déco et l’on oublie vite le côté désuet et abandonné que j’ai longtemps connu en y allant en compagnie de ma grand mère…La salle du foyer  Pleyel qui est en fait le lieu des agapes, est superbe. Tout est ouvert, la décoration des lieux est restée très pure, l’esprit des années 30 est bel et bien là avec une touche de modernité qui redonne vie à cet endroit. Tous les murs et les colonnes sont blancs immaculés, tandis que de splendides rideaux de velours rouge carmin se posent devant nos yeux et nous appellent à la convivialité des lieux. Le style du mobilier est simple, moderne et pur, l’éclairage est fait de légers néons design qui  s’entrechoquent, les gravures sur les murs donnent le ton, une fois assis on se sent bien, on admire les lieux et puis on espère enfin passer aux choses sérieuses ! Que nous propose  le chef des lieux ? Car ici le chef change à chaquesaison, comme une programmation musicale… A Pleyel, les salles de concert sont « comme une coque vide qui se remplitchaque soir d’artistes différents », alors l’idée d’Hélène c’est aussi d’apporter la différence des savoirs -faire de ses chefs cuisinier. La surprise est aux rendez vous et nos papilles se délectent en goutant quelques essais culinaires originaux et délicieux qui vous invitent à découvrir une gastronomie simple, des produits frais et de qualité. Ce restaurant est un  lieu convivial grâce à ses produits, à sa carte sans cesse renouvelée mais aussi  et avant tout grâce à ses acteurs, Hélène et toute son équipe, en salle, en cuisine, dans les bureaux  offrent de beaux moments de joie et de plaisirs culinaires. Plein de petites idées sorties de son chapeau, comme répondre à tout moment aux envies gastronomiques des habitants, ceux d’un soir, ceux d’un matin, ceux d’un déjeuner, ceux qui vivent dans les loges, ceux qui y travaillent, elle met en place plusieurs formules dont le « loge service » ou le « pic’chic d’entracte ». L’envie profonde c’est de faire plaisir à tous, de créer petit à petit l’âme culinaire de  Pleyel, que ce soit un lieu d’échanges entre Musique et Gastronomie. Un de ses rêves… Faire travailler un jour Daniel Barenboïm dans ses cuisines afin d’orchestrer le balai des cuillères et la musique des couteaux pour une « Symphonie Fantastique » en salle !

    Le Café Salle Pleyel © Nicolas Borel

    Le Café Salle Pleyel

    252 rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris

    Le Café Salle Pleyelest ouvert à tous au déjeuner, du lundi au vendredi. Il reçoit chaque année un chef-invité en cuisine.

    Tél : 01 53 75 28 44ou reservation@cafesallepleyel.com

    Site:www.cafesallepleyel.com
    Ternes ou Étoile | Hoche ou Étoile | Accéder à la salle


    Tags Tags : , , , ,